Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ADAM Jean

Viticulteur-gourmet, (C), (★ Colmar 15. 4. 1932).

Fils de Jean-Baptiste Adam, d’Ammerschwihr, et de Gabrielle Marie-Joséphine Faller, de Ribeauvillé. ∞ 30. 8. 1957 Paulette Fritsch (★ Mommenheim 26. 9. 1932), kinésithérapeute, fille d’Eugène Fritsch, médecin, et de Victorine Weinling, de Pfettisheim ; 3 enfants dont Jean-Baptiste, le fils aîné, actuel dirigeant de l’entreprise.

Descendant d’une longue lignée de 14 générations de viticulteurs-gourmets et négociants en vin, fondée par son aïeul Jean-Baptiste Adam, mentionnée dès 1604 à Ammerschwihr et seul garçon d’une famille de sept enfants, Jean Adam a effectué sa scolarité dans sa localité d’origine, puis à la Matthias Grünewald-Schule de Colmar (lycée Bartholdi) pendant l’annexion de 1940 à 1945 et après la Libération au collège des Jésuites de Dole, Jura, de 1945 à 1948 et de nouveau à Colmar au collège technique jusqu’en 1950. Il s’est ensuite familiarisé pendant un an avec les métiers du vin à Geisenheim, Rhénanie (Königliche Weinbauschule).

Au retour de son service militaire, il a dû reprendre, à 22 ans, l’affaire, à la suite de la maladie de son père, blessé pendant les bombardements de la commune en décembre 1944. En mars 1956, ses débuts professionnels ont été interrompus par la guerre d’Algérie, où il a servi comme rappelé pendant plus d’un an en Grande Kabylie. Il a repris la tête de l’entreprise familiale, entre-temps transformée en société anonyme pour raisons de succession, et l’a développée pendant les décennies suivantes au point d’en faire une des maisons de production et de négoce privées les plus importantes du vignoble alsacien. Chaque année, 15000 hl provenant de ses propres vignobles et de ceux de ses fournisseurs sont élaborés dans ses caves et commercialisés pour les trois quarts en France et pour un quart à l’étranger : Europe, Amérique et Japon. Il a particulièrement veillé à la mise en valeur du cru du Kaefferkopf, du nom de la colline située au sud de la commune dont l’appellation orne la plus ancienne étiquette répertoriée de vin d’Alsace, datant de 1834 et provenant du domaine Adam.

Pendant sa carrière, Adam a occupé de nombreux postes de responsabilité dans le monde viticole alsacien. Président du Syndicat viticole d’Ammerschwihr de 1989 à 1994, il a présidé à quatre reprises pour le négoce le Comité interprofessionnel des vins d’Alsace (CIVA) entre 1985 et 1991. Pendant trois ans, il a dirigé le Groupement des producteurs négociants du vignoble alsacien et présidé la Commission de nomination pour les courtiers en vins d’Alsace. Au plan national, il a fait partie du Comité national de l’Institut des appellations contrôlées. Il a siégé comme juge consulaire au tribunal de grande instance de Colmar, et assumé, de 1989 à 1997, la vice-présidence de la Chambre de commerce et d’industrie de cette ville. Il a par ailleurs présidé la Confrérie Saint-Étienne des vins d’Alsace, dont il est resté grand chambellan. Responsable bancaire, il a été président de la caisse de Crédit mutuel d’Ammerschwihr de 1989 à 1999 et président de la commission agricole Alsace au Crédit mutuel Centre Est. Chevalier dans l’ordre national du Mérite.

Jean-Claude Hahn (2004)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site