Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ADALRIC

(Chadicus, Chadalricus, Aticus, Etih, Eticho), troisième duc d’Alsace durant le dernier quart du VIIe siècle.

Il apparaît comme duc d’Alsace dans une charte de 675. Selon la Passio Leodegarii il dirigeait avant 675 la Provence en tant que patricius, désignation locale pour dux. Avec les évêques Dudo de Chalon-sur-Saône et Bodo de Valence, il prit part aux querelles entre Ebroïn, maire du palais, et Léger, évêque d’Autun. Selon la Vita Germani, qui nous apprend le nom du premier duc d’Alsace, Gondoin. Adalric, avec ses soudards alamans, occupa la vallée de la Sorne pour prendre en main les terres de Moutier-Granval. Les colons de cette région essayèrent de s’opposer à cette invasion, mais furent massacrés. Germain, abbé de Moutier-Granval, reprocha cette cruauté au duc dont il refusa la main tendue. En retour, lui-même et Randoald, bibliothécaire de l’abbaye, furent mis à mort. Vers 676 les biens d’Adalric en Bourgogne sont confisqués par le roi des Francs. Enfin, entre 693 et 697, Adalric était à la cour royale. Il a sans doute régi le duché d’Alsace de 675 à 700. Homme de son temps, irritable et cruel. Tel nous le montre aussi la Vita Odiliae, sa fille, pour laquelle il fonda le monastère de Hohenbourg (mont Sainte-Odile). Odile ©. L’arbre généalogique énumérant les descendants d’Adalric jusqu’à la quatrième génération (dont ses enfants le duc Adalbert © et Odile) a été établi à l’aide d’un cartulaire disparu de Honau : il est donc crédible. Son sarcophage est à Hohenbourg.

 

André Marcel Burg (1982)



Sources

Vita Germani, in Monumenta Germaniae Historica. Scrip. rer. merov., V, 25-40 ; Passio prima Leodegarii, ibid., V 307 ; Monumenta Germaniae Historica. dipl. merov., n. 33, p. 29 et n. 46, p. 43 ; Bruckner, Regesta, N. 52, 59 et 60. Fondamental : Chr. Wilsdorf, « Le monasterium Scottorum de Honau et la famille des ducs d’Alsace au VIIe s. Vestiges d’un cartulaire perdu », Francia, 3, 1975, p. 1-87.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site