Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Nos activités

La Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace regroupe à ce jour plus de 120 sociétés d’histoire


Toutes nos activités reposent entièrement sur le bénévolat, que ce soit pour les auteurs qui participent à nos publications, pour les membres des commissions, les permanences aux stands de la fédération... Seules les secrétaires de la Fédération sont rémunérées.

La Fédération tient annuellement son assemblée générale au printemps. L’assemblée générale de 2017 a eu lieu le 8 avril, à Sélestat.

A l’automne, le congrès annuel des historiens d’Alsace est organisé alternativement dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin. Le 33e congrès se déroulera à Ribeauvillé, accueilli par la Cercle de recherche historique de Ribeauvillé le 24 septembre 2017. Le congrès est l’occasion de découvrir et d’analyser des aspects de l’histoire régionale par les conférences proposées et par les visites guidées de l’après-midi.

La Fédération entend participer à la défense du patrimoine dans le sens le plus large : du patrimoine paysager (présence dans les conseils du C.S.A. – Conservatoire des Sites Alsaciens). Depuis près de trente ans, la Fédération a entrepris un inventaire des petits monuments d’Alsace. Elle souhaite en faciliter l’accès aux chercheurs et a entrepris un travail pour les scanner et les rendre consultables. Le site de la Fédération met à disposition des données pour aider à préserver le patrimoine en danger.

L’attachement à la région ne fait cependant pas oublier l’indispensable ouverture vers l’Europe et, sur un plan pratique, la nécessaire coopération transfrontalière : rencontres et activités avec les historiens allemands et suisses dans le cadre du réseau des sociétés d’histoire du Rhin supérieur, créé le 16 juin 2012 à Lucelle.

Pour une meilleure connaissance des travaux de nos voisins, la Fédération publie désormais dans son Bulletin fédéral, des comptes-rendus d’articles concernant notre histoire, parus dans les annuaires des sociétés d’histoire d’outre-Rhin, tant allemandes que suisses. 

La Fédération prend également contact avec les sociétés d'histoire au-delà des Vosges et rend compte de leurs travaux dans le Bulletin fédéral.

 

La Fédération continue son engagement dans divers projets en particulier :

 

  • son site internet ouvert à l’automne 2010 propose en page d’accueil quelques sujets de l’actualité fédérale et diffuse les dates des conférences et des sorties des sociétés d’histoire fédérées, mois par mois. Une rubrique est réservée aux expositions.

 

  • la Revue d’Alsace 2017 sera consacrée au Protestantisme, une partie Varia qui permettra aux historiens de publier leurs derniers travaux.

 

  • le Dictionnaire historique des Institutions d’Alsace poursuit sa publication. Les lettres A, B, C (en deux fascicules), D, E, F, G et Hsont parues. La lettre I paraîtra à l'automne 2017.

 

  • l'édition de la suite de la collection  “Alsace-Histoire” qui propose des guides pratiques pour aider les chercheurs, les historiens amateurs, les étudiants, dans leurs travaux de recherche. Après "L'art de la guerre" (2013), "Edifices, mobilier et objets religieux dans l'espace juif alsacien" (2014), "Les emblèmes de métiers" (1ère partie), le fascicule 10 à paraître fin juin 2017 propose "Le sceau, empreinte de l'Histoire. Sigillographes et sigillographie en Alsace".

 

  • le Bulletin fédéral trimestriel (32 pages, avec illustrations) relate les activités fédérales mais aussi celles des sociétés fédérées (publications, expositions, visites guidées...). Il est consultable en ligne.

 

Toutes ces activités ne sauraient être entreprises sans le soutien des collectivités territoriales : Conseil Régional, Conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Leurs subventions représentent l’essentiel des fonds financiers (avec les ventes des livres et les cotisations des sociétés) dont dispose la Fédération. Ces subventions permettent la vie de la Fédération. Celle-ci doit faire face, en effet, à de nombreuses charges :

  • frais de secrétariat (une secrétaire à plein temps et une deuxième secrétaire à 24 heures)
  • frais d’impressions, de gestion comptable, frais des locaux, matériel informatique...
  • frais de participation aux diverses foires et salons aux livres (locations des stands, transports du matériel…) pour présenter et mettre en vente les publications des sociétés d’histoire fédérées.

 

Pour garantir la transparence de l’utilisation de ces fonds, une agence comptable enregistre et contrôle tous les mouvements financiers (Agence comptable In Extenso de Schiltigheim).

 

Le comité fédéral qui a été renouvelé en mai 2017 pour un mandat de trois ans, se réunit tous les trois mois, alternativement dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin. Les membres du comité assurent également le lien avec les sociétés d’histoire fédérées en assistant à leur Assemblée générale. 

 

Le président, Jean-Georges Guth

 

Mentions légales Plan du site