Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Chronologie de l'antiquité à la fin du XXe siècle

6 Troupes romaines retirées de la frontière rhénane. Germains établis sur la rive gauche du Rhin.
409 Organisation du réseau fortifié de Strasbourg (tractus Argentoratensis), et installation d’un comes à Strasbourg.
451 Fin de la période romaine : Strasbourg détruit par les Huns et occupée par les Alamans.
496 ou 506 Victoire de Clovis sur les Alamans. L’Alsace est annexée au royaume franc.
Milieu du VIe siècle saint Arbogast, évêque de Strasbourg. Fondation de l’évêché.
Vers 610 Apparition du nom de l’Alsace.
Vers 640-vers 740 Le duché d’Alsace. Création du duché pour contrôler les Alamans mal soumis.
Vers 670-vers 693 Adalric (ou Etichon), duc fondateur de l’abbaye de Sainte-Odile.
727 Fondation de l’abbaye de Murbach par saint Pirmin.
Vers 830 Ermold le Noir exilé en Alsace. Poème sur l’Alsace.
842 Serments de Strasbourg entre Charles le Chauve et Louis le Germanique.
843 Traité de Verdun : l’Alsace attribuée à la Lotharingie.
Vers 860 Le Livre des Evangiles d’Otfrid de Wissembourg.
870 Traité de Meersen : l’Alsace passe à Louis le Germanique (Alsace rattachée à la Germanie jusqu’au XVIIe siècle).
880 Fondation de l’abbaye d’Andlau par l’impératrice Richarde.
884 Alsace divisée en deux comtés : Nordgau et Sundgau.
917, 926 Invasions hongroises.
925 L’Alsace rattachée au royaume de Germanie par Henri Ier.
1001-1028 Werner de Habsbourg, évêque de Strasbourg, constructeur de la cathédrale romane.
1048-1054 Pontificat de Léon IX (Brunon d’Eguisheim).
1082-1100 Otton de Hohenstaufen, évêque de Strasbourg.
1105-1147 Frédéric le Borgne, duc de Souabe et d’Alsace.
1123 Fondation de l’abbaye cistercienne de Lucelle.
Vers 1125 Les Habsbourg acquièrent le titre de Landgraves de Haute Alsace.
1125 Frédéric de Hohenstauffen prend le titre de duc d’Alsace.
Vers 1130-1150 Rédaction du premier statut municipal de Strasbourg.
1164 Privilège de Frédéric Barberousse accordé à la ville de Haguenau.
Fin XIIe siècle Hortus Deliciarum.
Vers 1214 Deuxième statut municipal de Strasbourg.
1217-1237 Woelfelin, préfet de Frédéric II en Alsace, fait entourer plusieurs villes d’une enceinte de pierre.
1223 Fondation des couvents de Franciscains de Haguenau et de Strasbourg.
1220-1230 Irruption de l’art gothique en Alsace.
1224 Fondation du couvent des Dominicains à Strasbourg.
1262 (8 mars) Bataille d’Oberhausbergen. Fin de la domination épiscopale sur la ville de Strasbourg. Strasbourg, ville libre d’Empire.
1273 Élection à l'Empire de Rodolphe de Habsbourg, Landgrave de Haute Alsace. Il crée le grand bailliage (Landvogtei) de Haguenau.
1283 Construction du pont de Brisach sur le Rhin.
1310 Fondation des foires de Haguenau.
Fin XIIIe siècle Les Antonites s’installent à Issenheim.
1331-1360 Révolutions dans les villes, qui mettent fin à la domination du patriciat et assurent le pouvoir municipal aux corporations de métiers.
1334 Première charte de serment (Schwoerbrief) à Strasbourg.
1336 Privilège impérial pour la foire de Strasbourg.
1349 La peste noire en Alsace – Pogroms contre les Juifs.
1354 Fondation par Charles IV de la ligue des dix villes impériales (Décapole).
1365 Première invasion des « Anglais ».
1375 Deuxième invasion des routiers.
1378-1415 Le grand schisme d’Occident.
1388 Construction du pont du Rhin à Strasbourg (dernier pont avant la mer).
1415 Concile de Constance, qui lance l’interdit sur la ville de Strasbourg.
      Rétablissement de la foire de Strasbourg (première création : 1336).
1419-1422 Guerre dite de Dachstein entre la Ville de Strasbourg et la noblesse de basse Alsace.
1439 Première invasion des Armagnacs ou Ecorcheurs
      Achèvement de la cathédrale de Strasbourg par Jean Hultz.
1441 Début de l’essor de l’école latine de Sélestat.
1434-1444 Gutenberg à Strasbourg.
1444 Deuxième invasion des Armagnacs – Dénombrement de la population de Strasbourg.
1460 Jean Mentelin imprime la Bible.
1463-1467 Le sculpteur Nicolas de Leyde à Strasbourg.
1469-1474 Les possessions des Habsbourg en Haute-Alsace engagées au duc de Bourgogne.
1478 Geiler de Kaysersberg nommé prédicateur à Strasbourg.
1491 Mort de Martin Schongauer, peintre.
1493 Première conspiration du Bundschuh.
1494 Sébastien Brant publie le Narrenschiff.
1502 Querelle de Wimpheling et de Murner à propos de la Germania.
1510-1515 Mathias Grünewald à Issenheim.
1515 Mulhouse s’allie à la Confédération helvétique.
1521 Début de la Réformation en Alsace.
1525 (avril-mai) Guerre des Paysans en Alsace. Massacre de Saverne, défaites de Lupstein et de Scherwiller.
1529 Abolition du culte catholique à Strasbourg et à Mulhouse à la suite de l’introduction du protestantisme (1521).
1538 Fondation de la Haute-Ecole (Hohe Schule) à Strasbourg.
1539-1541 Séjour de Jean Calvin à Strasbourg.
1581 Installation des Jésuites à Molsheim.
1592-1604 Guerre des Evêques dans le contexte de la compétition entre catholicisme et protestantisme.
1598 Victoire de l’orthodoxie luthérienne à Strasbourg.
1605 Fondation à Strasbourg du plus ancien hebdomadaire connu en Europe Relatio de Johannes Carolus
1617 Transformation du Collège des Jésuites de Molsheim en Université catholique épiscopale.
1621 Début de la guerre de Trente Ans en Alsace proclamation de neutralité de la Ville de Strasbourg (traité d’Aschaffenbourg, 21 mars) et invasion des troupes de Mansfeld (20 novembre).
1621 (14 août) Inauguration de l’Université protestante de Strasbourg.
1632 (7 juin) Traité d’alliance entre la Ville de Strasbourg et Gustave-Adolphe, roi de Suède. Invasion de l’Alsace par les Suédois.
1634 Premières occupations françaises en Alsace.
1635 (1er août) Traité de Rueil entre la Ville de Colmar et la France.
1638 (8 décembre) Capitulation de Brisach.
1648 (24 octobre) Par les traités de Westphalie, signés à Münster et à Osnabrück, l’Empereur cède au Roi de France ses droits et possessions en Alsace.
1655 Arrivée en Alsace du premier intendant, Colbert de Croissy.
1657 (septembre) Edit de création du Conseil souverain d’Alsace qui sera installé à Ensisheim (4 novembre 1658).
1673 (automne) Première visite en Alsace de Louis XIV qui réduit la Décapole à l’obéissance.
1675 (5 janvier) Victoire de Turenne à Turckheim.
1680 (9 août) Le Conseil souverain d’Alsace enregistre la politique des "réunions".
1681 (30 septembre) Strasbourg devient "Ville libre royale". Louis XIV est reçu à la cathédrale par l’évêque François Egon de Furstenberg.
1697 (30 octobre) Au traité de Ryswick, le Rhin devient frontière entre la France et l’Empire.
1698 (22 mai) Installation du Conseil souverain d’Alsace à Colmar.
1702 Transfert à Strasbourg de l’Université épiscopale de Molsheim.
1716 André Silbermann achève les grandes orgues de la cathédrale de Strasbourg.
1728 Début de la construction du palais de Rohan.
1744 Incursion des Pandours en Alsace. Visite de Louis XV à Strasbourg.
1746 Premières fabriques d’indiennes à Mulhouse sous l’impulsion de Koechlin, Schmaltzer et Dollfus.
1753 Voltaire réside à Colmar.
1751-1761 Rédaction de l’Alsatia illustrata par Schoepflin.
1770 Visites à Strasbourg de Goethe et de Marie-Antoinette. Début de la crise de subsistances.
1777 Edification par Pigalle, à l’église Saint-Thomas, du monument funéraire du Maréchal de Saxe.
1778 Fondation par Pfeffel de l’Académie militaire protestante de Colmar.
1787 (18 août) Séance inaugurale de l’Assemblée provinciale d’Alsace.
1789 (mars avril) Participation de l’Alsace à la rédaction des cahiers de doléances et aux élections aux Etats généraux.
1789 Sac de l’hôtel de ville de Strasbourg (20 juillet) et émeutes paysannes en Alsace (fin juillet-août).
1789 (30 décembre) Définition des nouvelles limites administratives de l’Alsace.
1790 Election de Frédéric de Dietrich comme maire de Strasbourg (5 février) et Fête de la Fédération du Rhin (12-16 juin).
1790 Organisation des deux départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin (15 janvier - 4 mars) et "reculement" des barrières douanières au Rhin (30 octobre).
1790 (décembre) Début de la mise en vente des biens de l’Eglise comme biens nationaux.
1791 Election de deux évêques constitutionnels (Brendel pour le Bas-Rhin, Gobel pour le Haut-Rhin).
1791 (30 septembre) Octroi des droits civiques aux Juifs alsaciens.
1792 (avril) Rouget de l’Isle compose le "chant de guerre de l’armée du Rhin" dit "la Marseillaise"
1792 (19 août) Destitution de F. de Dietrich comme maire de Strasbourg.
1793 L’invasion de l’Alsace du Nord (octobre) est repoussée par Hoche (décembre). Activité, à Strasbourg, de Saint-Just et de Lebas, nommés représentants en mission.
1793 (14 décembre) Arrestation de l’accusateur public Euloge Schneider.
1798 (28 janvier) Réunion de Mulhouse à la France.
1802 Organisation des diocèses (Saurine devient le premier évêque concordataire d’Alsace). Reconnaissance officielle de l’Eglise protestante.
1808 Organisation du culte juif.
1808-1810 Organisation des Facultés à l’Université de Strasbourg.
1810-1814 Lezay-Marnésia, préfet du Bas-Rhin.
1812 Installation à Dornach de la première machine à vapeur de la région.
1813-15 Invasions de l’Alsace.
1818 (11 novembre) Fin des occupations étrangères.
1825-1826 Fondation à Mulhouse de la "Société industrielle".
1834 Achèvement du Canal du Rhône-au-Rhin (1794-1834).
1834 Fondation de la Revue d'Alsace
1839-1851 Inauguration du chemin-de-fer Mulhouse-Thann (1839), Strasbourg-Bâle (1841), Mulhouse-Strasbourg (1851) et Strasbourg-Paris (1852).
1841-1842 Début des travaux d’endiguement et de régularisation du Rhin (travaux de Tulla).
1849-1850 Elections rouges en Alsace.
1851 L’Alsace approuve massivement le coup d’Etat du 2 décembre
1853 Achèvement du Canal de la Marne-au-Rhin (1840-1853).
1870 Premières grèves importantes dans le département du Haut-Rhin.
1870-1871 Batailles de Froeschwiller et de Woerth (5-6 aôut 1870). Sièges de Strasbourg (qui capitule le 28 septembre 1870) et de Belfort (jusqu’au 13 février 1871).
1871 (17 février) Protestation de Bordeaux contre l’annexion de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine.
1871 (10 mai) Au traité de Francfort, les deux départements du Rhin et celui de la Moselle deviennent allemands.
1871 (30 décembre) Promulgation de la loi allemande organisant le Reichsland et du "paragraphe de dictature" (en vigueur jusqu’au 18 juin 1902).
1872 L'Université de Strasbourg devient la vitrine de la culture allemande et se dote de bâtiments fonctionnels
1872 (1er octobre) Fin de l’échéance des "options" prévue par le traité de Francfort.
1874 (18 février) Protestation des députés alsaciens au Reichstag à Berlin.
1879 (4 juillet) Création d’une administration et d’une représentation régionales.
1881-1885 Lois sociales allemandes (assurance-maladie, accidents de travail, retraites).
1890 Suite des travaux de régularisation du Rhin et création du port rhénan de Strasbourg.
1898 Constitution du "Cercle de Saint-Léonard" symbolisant l’avènement d’une nouvelle génération d’intellectuels et d’artistes alsaciens.
1902 (18 juin) Abrogation du "paragraphe de dictature".
1908 (13 mai) Inauguration du château reconstruit du Haut-Koenigsbourg en présence de Guillaume II.
1911 (26 mai) Loi dite "constitutionnelle", votée par le Reichstag, par laquelle l’Alsace devient un Etat autonome au sein du Reich, ce qui lui permet de procéder à l’élection d’un Landtag.
1913 (novembre-décembre) L'incident de Saverne.
1914-1918 Déclaration de guerre (3 août 1914). Stabilisation du front sur les Hautes-Vosges (batailles du Hartmanswillerkopf et du Linge en 1915). Etat de siège.
1918 (novembre) Révolution strasbourgeoise (9-21 novembre) et entrée des troupes françaises dans les villes alsaciennes.
1919 (19 février-4 août) Fondation de l’Union Populaire Républicaine (UPR), parti catholique alsacien.
1919 (22 novembre) Rentrée officielle de l’Université française.
1919 (28 juin) Traité de Versailles.
1923-1926 Création du port autonome de Strasbourg.
1924 (17 juin) Déclaration de Herriot, président du Conseil, sur l’assimilation.
1925-1928 Montée et crise de l’autonomisme journal Die Zukunft (1925); manifeste du Heimatbund (juin 1926); procès de Colmar (1928).
1928 (17 décembre) Fondation de l’Action Populaire Nationale d’Alsace (APNA), parti catholique national.
1932 Première centrale hydroélectrique (Kembs) sur le Grand Canal d’Alsace.
1939 (septembre) Evacuation de Strasbourg et des communes frontalières dans le Sud-ouest de la France.
1940 (juin) - 1944 (novembre) Occupation allemande. Germanisation de l’Alsace.
1940-1941 Incarcération des Alsaciens récalcitrants à Schirmeck et ouverture du camp de concentration du Struthof.
1941 (2 mars) Le général Leclerc prête le serment de Koufra pour la libération de Strasbourg.
1942 (août) Incorporation de force des " Malgré Nous " alsaciens dans l’armée allemande.
1944 (novembre) - 1945 (mars) Batailles d’Alsace. Libération de Strasbourg (23 novembre 1944) et de Colmar (2 février 1945).
1945 (mars-juin) Renforcement du centrisme alsacien (fondation du M.R.P.).
1947 Avènement du gaullisme (fondation du R.P.F. à Strasbourg en avril).
1949 (10 août) Installation du Conseil de l'Europe à Strasbourg. Première session de l'assemblée du Conseil de l'Europe au palais universitaire de Strasbourg.
1952 Reprise des travaux de canalisation du Rhin et mise en service de la centrale hydroélectrique d’Ottmarsheim.
1953 (12 février) Procès de Bordeaux suite au massacre d’Oradour-sur-Glane, le 10 juin 1944.
1958 Début des sessions de la première Assemblée communautaire européenne (futur parlement européen)
1958 L’Alsacien Pierre Pflimlin, dernier président du Conseil de la IVè République.
1959 (mars) Mise en service de la centrale hydroélectrique de Vogelgrün.
1962-1964 Abandon progressif du gisement pétrolifère de Pechelbronn.
1963 Installation du pipe-line sud-européen et mise en fonction des raffineries de pétrole de Strasbourg (Reichstett et Drusenheim)
1965 Fin de l’activité d’Albert Schweitzer à Lambaréné.
1966 Le mouvement situationniste se manifeste à Strasbourg.
1968 (mai) Agitation étudiante à Strasbourg.
1969-1970 Aboutissement du programme de construction (1932-1970) des centrales hydroélectriques.
1971 Création de l’Opéra du Rhin.
1975 Création de l’Université de Haute-Alsace.
1977-1978 Mise en service de la centrale nucléaire de Fessenheim.
1979 Reconstitution de la Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace
1982 Ouverture du musée Schlumpf, la plus importante collection automobile du monde.
1984 (23 juin) Inauguration de l’Ecomusée de Haute Alsace à Ungersheim.
1984 (24 juillet) Pierre Pflimlin, président du Parlement européen.
1986 (19 juillet) Fin, après un siècle d’existence, du "Nouvel Alsacien", l’un des trois grands quotidiens régionaux.
1988 (2 février) Dernière représentation du "Barabli", revue satirique de Germain Muller, après 42 ans d’existence (1946-1988).
1988 - 1989 La Cour de Justice européenne conforte Strasbourg dans son rôle de siège du Parlement européen (22 septembre 1988) qui vote en faveur du transfert partiel de ses activités à Bruxelles (18 janvier 1989).
1991 (7 novembre) Le gouvernement annonce sa décision de transférer l’ENA à Strasbourg.
1994 (25 novembre) Inauguration du nouveau tramway de Strasbourg.
1995 (30 juin) Inauguration à Strasbourg du nouveau Palais des Droits de l’Homme.
1996 (15 mai) Décret sur la déclaration d’utilité publique du TGV Est.
1997 (29 mars) Grande manifestation de protestation contre l'extrême droite à l'occasion de la tenue à Strasbourg du Congrès du Front National.
1997 (17 juin) Le Traité d’Amsterdam confirme le siège européen à Strasbourg.
1998 (7 novembre) Inauguration du Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg.
1999 (14 décembre) Inauguration officielle des nouveaux bâtiments du Parlement européen de Strasbourg.
Mentions légales Plan du site